Share This Post

À la Une / À ne pas manquer / Santé

Règles douloureuses: et si vous souffriez d’endométriose ?

Règles douloureuses: et si vous souffriez d’endométriose ?

Cette maladie chronique, malgré ses effets néfastes sur la santé et la fertilité chez la femme, reste très peu ou mal connue. Pourtant, nombreuses sont celles qui en souffrent, sans même le savoir. Elle est d’ailleurs l’objet d’une journée mondiale chaque année, le 24 mars.

Qu’est-ce l’endométriose ?

L’endométriose, qui touche une femme sur 10, est la présence de muqueuse utérine (endomètre) en dehors de la cavité utérine qui est sa localisation normale : sur le col utérin, les trompes, les ligaments, les ovaires, le péritoine, le vagin, la vulve etc. Lorsque cette muqueuse se développe à l’extérieur de l’utérus, elle ne peut pas être évacuée et provoque alors les manifestations de la maladie.

Les causes exactes de cette affection restent encore floues, toutefois il existe des facteurs de risques. L’endométriose touche beaucoup plus les femmes de 25 à 45 ans ayant pas ou peu d’enfants avec un passé gynécologique opératoire, des règles précoces, douloureuses, avec des cycles de moins de 27 jours. Le tabagisme représente également un facteur de risque ; tout comme des prédispositions familiales au premier degré.

Comment se manifeste la maladie ?

Le symptôme le plus courant de l’endométriose est une forte douleur abdominale basse pendant les règles. Les autres signes de la maladie qui peuvent être observés sont :

– Des troubles digestifs et des saignements

– Une fatigue chronique et des troubles urinaires

– Des douleurs pendant les rapports sexuels (dyspareunie)

– Douleurs pelviennes et lombaires

Lorsqu’il y a des complications, l’endométriose peut entrainer la formation de kystes et même l’infertilité.

Traitement et sensibilisation

L’endométriose peut être soignée, à travers des traitements hormonaux, ou le recours à un traitement chirurgical. Le traitement hormonal permet bloquer l’ovulation et la menstruation afin de mettre les foyers d’endométriose au repos. Après la ménopause, les douleurs disparaissent automatiquement en général.

La Journée mondiale de l’endométriose est une occasion, dans plusieurs pays, de sensibiliser davantage les femmes sur l’existence et les dangers de cette maladie. Il est important de consulter son gynécologue pour pouvoir bénéficier assez tôt d’un traitement en cas de diagnostic de la maladie. Des célébrités telles que la chanteuse Imany, atteinte d’endométriose, œuvrent pour attirer l’attention du public sur cette maladie. Ambassadrice d’ENDOmind, elle n’hésite pas à s’exprimer sur sa propre expérience.

La chanteuse Imany  sensibilise au sujet de l’endométriose

En Afrique notamment, les règles douloureuses sont souvent considérées comme uniquement bénignes et passagères. Les règles en elles-mêmes étant encore un tabou et vues comme “sales”, des efforts restent encore à faire pour que l’endométriose soit davantage connue car ses effets sur la santé à long terme sont bien réels.

Publié dans À la Une,À ne pas manquer,Santé

Share This Post

Leave a Reply

Se connecter avec:



Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>