Share This Post

À la Une / À ne pas manquer / CONGO RDC

Spécial Saint Valentin – Saint Valentin à Kinshasa: entre célébration et polémique 

Spécial Saint Valentin – Saint Valentin à Kinshasa: entre célébration et polémique 

Depuis une dizaine d’années, Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo, se peint en rouge et noir le 14 février pour la Saint Valentin. Comme un peu partout dans le monde, la fête a été vite récupérée par les commerces pour proposer des offres diverses ( dîner à prix promotionnels pour les restaurants, cadeaux en tout genre à offrir à sa moitié pour les magasins parfumeries et autres commerces, nuitées à prix réduits pour les hôtels, etc) . La Saint Valentin fait désormais partie du quotidien des kinois même si les congolais restent divisés sur le sens à donner à cette célébration. Pour certains, la question ne se pose pas, c’est l’occasion de manifester leur amour. D’autres considèrent qu’il s’agit d’une fête «diabolique» car en contradiction avec leurs croyances religieuses.

Les origines

Si la Saint Valentin est une fête inconnue dans nos traditions africaines, elle s’intègre de plus en plus dans nos cultures africaines et donc dans la culture congolaise au contact de la culture européenne au quotidien. Il y a bien sur quelques vieilles photos montrant des tourteraux célébrer la Saint Valentin au temps où le pays s’appelait encore Congo belge, mais c’est tout récemment que la Saint Valentin a pris une ampleur réelle. Comme on le sait, ces dernières décennies (surtout depuis 2000), la télévision, la radio, internet, les magazines, etc ont accéléré l’intrusion de la culture européenne en Afrique. A grand renfort de la récupération par les entreprises brassicoles et celles de télécommunications (pour offrir des promotions et des concerts avec des artistes connus), puis par les fleuristes, vendeurs d’articles cadeaux et autres commerçants rivalisant de créativité, la fête a pris de plus en plus d’ampleur, et le rouge et noir sont même devenus des couleurs d’uniforme de la journée. Les publicités sont visibles dès le début du mois de février et s’accentuent plus le jour approche. Menus spéciaux dans les restaurants, promotions qui se prolongent jusqu’au weekend, soirées pour les amoureux, tout y passe. Certains romantiques en profitent pour faire leur demande en mariage, bref la saint Valentin a pris tout son sens même en tant que fête commerciale.

La Saint Valentin aujourd’hui

Une chose est sure: aujourd’hui, le 14 février ne passe plus inaperçu pour les amoureux à Kinshasa, et les célibataires n’ont qu’à attendre le 15 pour espérer souffler un peu. Ceux qui sont en couple cèdent à la mode bon gré ou mal gré, mais à la sauce kinoise: rendez-vous dans les lieux de détente de la capitale, sorties resto, concerts des stars de la musique locales sur le thème de l’amour, et quel que soit le jour de la semaine, ambiance garantie dans les bars et nganda (bars en plein air) A croire que le temps d’une journée, on oublie les soucis et les tensions sociales pour que la vie reprenne son cours le jour d’après.

Une ambiance pas toujours du goût de tous, car certains y voient un fête favorisant la débauche et les mœurs légères et pas le vrai amour. D’autres encore refusent d’adhérer à une fête commerciale dont ils ne comprennent pas vraiment l’origine et la boudent tout simplement. Il y a aussi ceux qui disent qu’ils n’ont pas besoin d’un jour particulier pour prouver leur amour.

Quoi qu’il en soit, la saint Valentin semble avoir touché toutes les couches sociales, et le 14 février est devenue une date spéciale

Ambiance St Valentin à Kinshasa, un tableau de Jean Paul Mika

 

Publié dans À la Une,À ne pas manquer,CONGO RDC

Share This Post

Leave a Reply

Se connecter avec:



Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>